Elle perd la mémoire toutes les 24 heures

Publicité
Publicité

memoire Chaque matin, Jess Lydon se réveille sans se souvenir de ce qu'elle a fait la veille. Cette britannique âgée de 19 ans souffre du syndrome de Susac.

A cause de cette maladie neurologique rare (250 cas dans le monde), Jess Lydon est incapable de se rappeler qu'elle est séparée de son petit ami, qu'un de ses proches est décédé l'année dernière, ou encore ce qu'elle a fait pendant ses dernières vacances. "Ce n'est pas juste", s'attriste sa mère Tracey (Daily Mail).

Publicité
Le syndrome de Susac touche essentiellement les femmes entre 20 et 40 ans. Il se caractérise par une inflammation des vaisseaux sanguins dans le cerveau entraînant des pertes de mémoire mais aussi des troubles de la vue, de l'ouie et de l'équilibre. Si la maladie peut s'améliorer avec les années, des séquelles peuvent subsister. De plus, "c'est difficile à diagnostiquer parce qu'il n'y a pas de symptômes typiques ni de test de confirmation", explique Holger Allroggen, spécialiste en neurologie qui s'occupe de Jess. Pour sa mère c'est une inquiétude permanente : "Nous ne savons pas pendant combien de temps elle va en souffrir ou ce que va lui réserver son avenir."

A lire aussi :

- Un vietnamien opéré d'une tumeur de 90 kilos
- A 25 ans, elle a le corps d'une fillette de 12 ans
- Elle garde un stylo dans son estomac pendant 25 ans... et il marche toujours

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité