Elle meurt d'un anévrisme cérébral en se masturbant

Publicité

Des médecins légistes allemands rapportent le cas d'une femme décédée d'un anévrisme cérébral en pleine séance de plaisir solitaire. Comment cela a-t-il pu arriver ? Est-ce fréquent ? Réponses.

Publicité

Trop de masturbation peut-il nuire gravement à la santé ! Normalement non, mais un cas rare de mort par anévrisme cérébral à la suite d'un plaisir solitaire acharné est rapporté" dans l' American Journal of Forensic Medicine and Pathology et relayé par le journaliste médical Marc Gozlan de le magazine Sciences et Avenir sur son blog Réalités Biomédicales. Les médecins légistes allemands expliquent que son compagnon n'ayant pas de nouvelles depuis une heure a dû défoncer la porte de la salle de bain où elle s'était enfermée pour un moment intime. Il l'a retrouvé gisant sur le sol à côté d'un vibromasseur.

Comment cela a-t-il pu arriver ?

Publicité
Selon le rapport, elle possédait déjà une artère communicante antérieure anormalement dilatée formant un sac rempli sang sous pression. L'accident cérébral est survenu lorsque la pression artérielle s'est soudainement augmentée au moment de l'orgasme. Le sac s'est fendu, le sang s'est répandu créant un dysfontionnement cérébral. Des cas de céphalées migraineuses auraient été déclarés peut avant le décès chez la victime qui fumait en moyenne 40 cigarettes par jour ce qui accentue le cas d'anévrisme cérébral.

Pas de panique, les chercheurs assurent que les cas de morts subites en pleine activité sexuelle seul ou à deux sont extrêmement rares. La fréquence de la mort subite au cours d'activités sexuelles serait comprise entre 0,08 et 0,6%, dans les séries autopsiques médico-légales.

Source : http://biomedicales.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2016/05/26/un-cas-mortel-de-masturbation-feminine-23493.html

VIdéo. Pourquoi la masturbation est bonne pour la santé ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité