Elle meurt après avoir pris des pilules minceur

Eloise Aime Parry, jeune britannique de 21 ans est décédée après avoir avalé des pilules minceur contenant un produit chimique dangereux qui l'a consumée de l'intérieur.

Publicité
Publicité

© Fotolia"Elle a littéralement brûlée de l'intérieur" C'est ce qu'a déclaré sur la chaîne anglaise BBC la mère d'Eloise Aime Parry, jeune anglaise décédée le 12 avril dernier à l'âge de 21 ans à cause de pilules minceur. Obsédée par l'idée de vouloir être mince, la jeune fille a avalé huit comprimés amaigrissant achetés sur internet. Les pilules ont été livrées dans un sachet transparent contenant simplement les lettres "DNP" sur lesquelles la jeune fille ne s'est pas renseignée. Il s'agît en fait de dinitrophénol, un composé chimique industriel dangereux.

Ce médicament "ne se contente pas de brûler les graisses"

Publicité
Selon le Dailymail , beaucoup de sites internet non vérifiés vantent les mérites du dinitrophénol comme produit minceur miracle. "C'est un médicament atroce une fois qu'il est dans votre corps, il ne se contente pas de brûler les graisses", a déclaré la mère de la victime. En effet, la surchauffe du corps provoquée par le composé pour brûler des calories est telle qu'elle entraîne des vomissements, des nausées, une déshydratation, de l'insuffisance rénale pouvant aller jusqu'à la mort, selon la BBC .

Vidéo. Comment brûler des calories ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité