Foie : elle développe une hépatite à force de boire du thé

Une adolescente de 16 ans a développé une hépatite, une grave inflammation du foie, après avoir bu trois tasses de thé vert par jour pendant plusieurs mois.

Publicité
Publicité

© FotoliaLe cas est si inhabituel qu’il figure dans la rubrique des rapports médicaux du British Medical Journal.
Une jeune adolescente de 16 ans a contracté une hépatite, une grave inflammation du foie, après avoir bu trois tasses de thé vert acheté en ligne par jour et pendant plusieurs mois.

Mais avant que le thé vert soit incriminé, les médecins ont dû résoudre un vrai casse-tête.
Au départ, la jeune fille se rend chez son médecin traitant car elle présente des vertiges, des maux de tête, des maux d’estomac et des problèmes articulaires. Il pense d’abord à une infection urinaire, et la renvoie chez elle avec des antibiotiques. Sans résultat, l’adolescente décide de se rendre aux urgences d’un hôpital de Birmingham (Royaume-Uni). Sa peau et ses yeux étant devenus jaunes, l’équipe médicale pense alors immédiatement à une hépatite ou à tout autre type de problème lié au foie.

Publicité
Seulement la jeune britannique nie avoir consommé de l’alcool, des drogues ou des médicaments qui pourraient expliquer cette hépatite. Cette maladie peut en effet avoir plusieurs origines.

Un thé vert acheté sur internet à la composition douteuse

Après avoir longuement questionné la jeune fille, les médecins ont fini par trouver la cause de son hépatite : le thé vert pour maigrir que l’adolescente avait acheté sur internet. La patiente a assuré en avoir acheté deux boîtes en provenance de Chine, chacune contenant 100 sachets, et en avoir bu trois tasses par jour depuis plusieurs mois.
Après analyses, il semble que ce soit plutôt les ingrédients ajoutés au thé appelé Camellia sinensis qui aient entraîné cette inflammation, le thé vert étant normalement sans danger pour le foie selon les médecins.
Si la patiente est désormais guérie, elle assure qu’elle n’achètera plus de thé ou de pilules miracles pour maigrir sur internet. "Les gens devraient être plus informés sur ce qu’ils achètent et sur les effets indésirables", souligne la jeune fille citée par le DailyMail.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité