Du vin rouge contre la maladie d’Alzheimer

Publicité
Publicité

vin rouge alzheimer Le vin rouge pourrait protéger de la maladie d’Alzheimer. C'est en tout cas ce que vont tenter de démontrer des chercheurs de l’Université de Georgetown (Washington, Etats-Unis). Ils vont précisément analyser les effets du resvératrol chez des patients atteints de démence légère à modérée. Cette molécule contenue dans les raisins rouges a démontré qu'elle pouvait être bénéfique sur les neurones de souris en prolongeant la durée de vie des cellules nerveuses. C'est maintenant au tour des humains d'être analysés. Une moitié des sujets de l'étude recevra pendant un an de fortes doses de resvératrol, deux fois par jour, sous forme de gélules. L'autre, un simple placebo.
Une étude très prometteuse, mais qui demande encore beaucoup de temps pour confirmer les effets escomptés. « Les lésions ( associées à une maladie d'Alzheimer, ndlr ) apparaissent plusieurs années, voire dizaines d'années avant l'apparition des symptômes. Entre-temps, les patients compensent. Avec le resvératrol nous sommes dans la catégorie des produits qui permettraient [...] de retarder l'apparition des symptômes et de maintenir les phénomènes de compensation. Nous n'aurons donc pas de réponse avant longtemps. Restons prudents », a préconisé le Pr Bruno Dubois, neurologue à la Pitié-Salpêtrière (Paris), interrogé par Lefigaro.fr .

Publicité
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité