Du champagne pour prévenir la maladie d'Alzheimer ?

Publicité

Selon une étude anglaise, consommer une à trois coupes de champagne par semaine pourrait ralentir le déclin cognitif et prévenir le développement de maladies neuro-dégénératives comme l'Alzheimer.

Publicité

champagne, mémoire Voilà un remède plaisant, mais un peu coûteux ! Selon les scientifiques de l'Université de Reading (Grande- Bretagne), le champagne contient des antioxydants appelés "phénols" qui pourraient stimuler les zones cérébrales responsables de la mémoire spatiale et de l'apprentissage. Appelées "hippocampe" et "cortex", celles-ci se nourrissent de protéines dont le niveau diminue naturellement avec l'âge, provoquant le déclin cérébral et parfois la démence. Les phénols auraient justement la capacité de relever le taux de ces protéines. Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont administré 1,78ml de champagne à des souris pendant 6 semaines. Ils ont pu constater une amélioration de la mémoire spatiale grâce aux protéines renouvelées. Cependant, il faudra encore attendre avant de déboucher une bouteille car les scientifiques essaient maintenant de voir si ces résultats sont adaptables à l'Homme.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Publicité
Source : Giulia Corona, Phenolic Acid Intake, Delivered Via Moderate Champagne Wine Consumption, Improves Spatial Working Memory Via the Modulation of Hippocampal and Cortical Protein Expression , Antioxidants & redox Signaling

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité