Douleurs articulaires : 3 médicaments en rupture de stock

Douleurs articulaires : 3 médicaments en rupture de stock©iStock

Le Syndicat national des médecins rhumatologues alerte sur les ruptures de stock et d'approvisionnement de trois médicaments à base de cortisone prescrits pour soulager les douleurs articulaires inflammatoires.

Publicité
Publicité

Vous bénéficiez actuellement d'infiltrations à base de cortisone pour soulager vos douleurs articulaires ? Sachez que vous devrez bientôt peut-être trouver une alternative pour avoir moins mal... si tant est qu'il y en ait de disponibles. Le Syndicat national des médecins rhumatologues (SNMR) alerte sur les ruptures de stock et les difficultés d'approvisionnements des trois corticoides injectables que sont l’Hydrocortancyl ® (prednisolone), le Diprostène ® (bétaméthasone) et l’Altim ® (Cortivazol). Des produits utilisés quotidiennement par ces médecins. "Pour les patients souffrant de maladies qui touchent à l’appareil locomoteur, c’est-à-dire les os, les articulations, les muscles et les tendons, la pénurie des corticoïdes utilisés en infiltration pour réduire la douleur est un réel problème, explique le syndicat dans un communiqué de presse publié le 7 février 2017. Cette pénurie survient suite à l’arrêt de la fabrication (dû à des problèmes industriels) de l’Altim®." Une rupture d'approvisionnement avait déjà eu lieu en 2010 mais "c'est la première fois que la pénurie atteint une telle ampleur sur l'ensemble du pays" s'inquiète le SNMR.

Publicité

Des produits souvent irremplaçables

" Ces produits très peu coûteux sont souvent irremplaçables , avec un excellent profil d’efficacité et de sécurité. Actuellement nous sommes réduits à l’ utilisation d’alternatives thérapeutiques moins efficaces , parfois plus risquées, toujours plus coûteuses. Nous sommes parfois obligés de revoir les patients à distance de la consultation qui aurait pu faire l’objet de l’infiltration, ce qui augmente encore nos délais de rendez-vous et laisse les patients souffrir plus longtemps" répond le Dr Eric Senbel, rhumatologue à Marseille et président du SNMR sur leur site. Le syndicat demande à être reçu au ministère de la Santé et à la Haute Autorité de Santé pour trouver des solutions.

Vidéo. Pourquoi l'arthrose fait gonfler ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité