Dos : la peur d'avoir mal... augmente les douleurs chroniques !

Dos : la peur d'avoir mal... augmente les douleurs chroniques !

Des scientifiques canadiens démontrent qu'avoir peur du mal dos augmente le risque que les douleurs deviennent chroniques.

Publicité
Publicité

La peur du mal de dos augmenterait le risque de souffrir de douleurs chroniques. C'est en substance les conclusions de chercheurs de l'Université du Québec au Canada. Pour se faire, ils ont rassemblé 22 personnes en bonne santé et 22 souffrant de lombalgie chronique. Chacune a dû effectuer 27 flexions-extensions et on leur a appliqué dans le bas du dos une thermode de contact diffusant des chaleurs indolores, faiblement douloureuses ou douloureuses. Avant chaque contact, les sujets étaient faussement prévenus de la sensation qui allait être transmise (on leur annonçait une douleur faible tout en mettant une chaleur élevée). Les scientifiques ont alors surveillé les mouvements du tronc et l'activité des muscles lombaires. Résultat : les personnes en bonne santé craignaient le plus la douleur. Et plus la peur était forte, plus les muscles se rigidifiaient. Selon les chercheurs, ils appréhendent la souffrance du mouvement, perdent leur mobilité ce qui prolonge la douleur. Par contre, tous ressentaient une douleur moins forte malgré l'application d'une chaleur élevée. Les scientifiques pensent que pour prévenir la chronicité du mal de dos, il serait donc bon de commencer par rassurer les patients.

Mieux comprendre la lombalgie en images :

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité