Diabète : le nombre de portions de pommes de terre par semaine qui vous rend à risque

Des chercheurs japonais ont découvert qu'à partir d'un certains nombre de portions de pommes de terre par semaine le risque de développer un diabète de type 2 serait augmenté de 33 %.

Publicité
Publicité

© FotoliaLes pommes de terre sont parmi les aliments les plus populaires de la gastronomie française et pourtant... Selon une étude menée pa le Osaka Center for Cancer and Cardiovascular Disease (Japon), manger plus de 7 portions ou plus par semaine augmenterait le risque de développer du diabète de type 2. Pour faire cette découverte, les chercheurs ont étudié les données de 70 études portant en tout sur 773 infirmières et 40 669 professionels de santé hommes. Pendant 4 ans, tous ont dû noter leurs habitudes alimentaires.

Remplacer par du riz ou du quinoa

Même en prenant en compte certains facteurs comme l'hygiène de vie, le tabac et le surpoids, les scientifiques ont découvert dans leur bilan de santé que ceux qui mangent le plus de pommes de terre sous toute forme (excépté les chips et les frites qui ne figuraient pas dans les facteurs d'analyse) avaient plus de risque de diabète de type 2.Selon les chercheurs, même 2 à 4 portions par semaine augmente le risque de 7 %. Ils recommandent une portion par semaine. "Les pommes de terres sont riches en glucides et lorsqu'elles sont servies chaudes cela les rend encore plus rapidement digestes par l'estomac ce qui augmente le taux de sucre dans le sang", explique le Dr Muraki, auteur de l'étude.

"Le reste de la semaine mieux vaut les remplacer par des céréales complètes ou du blé complet comme le riz, le quinoa, le maïs qui, eux, ont montré qu'ils réduisaient le risque de diabète de type 2 de 12 %.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité