Détecter un signe de démence sur la peau

Publicité

Peau rouge, pustules, une maladie de la peau ressemblant à l’acné pourrait augmenter votre risque de démence, et particulièrement celui d’Alzheimer, selon une étude danoise. 

Publicité

© anna bizon,gpoint studioLes personnes atteintes de rosacée (la couperose est la forme vasculaire de la rosacée), une maladie inflammatoire qui se manifeste par des rougeurs sur le visage (joues et nez) et des pustules, auraient plus de risque de contracter une démence. C'est ce que révèle une étude de vaste ampleur publiée par l’université de Copenhague (Danemark).

La rosacée est souvent accompagnée par l’augmentation du nombre de certaines protéines comme les métalloprotéinases matricielle et les peptides antimicrobiens, également impliqués dans des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

De 1997 à 2012, les chercheurs ont suivi 5 591 718 million citoyens, dont 82 439 atteints de rosacée. Au total 99 040 ont développé une démence et 29 193 la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs ont conclu que les patients atteints de rosacée avaient un risque de 7% supplémentaire de démence, et 25 % de contacter la maladie d’Alzheimer .

Les femmes, plus à risque d’Alzheimer que les hommes en cas de rosacée

Selon l’étude toujours, les femmes avaient 28% de risques en plus de contracter la démence en cas de rosacée , et les hommes 16%.
En outre, les individus de plus de 60 ans avaient 20% de risques supplémentaires de tomber malade et pour les patients dont la rosacée avait été diagnostiquée par un examen dermatologique à l’hôpital, les risques étaient accrus de 42% pour les démences, et 42% pour la maladie d’Alzheimer.

"Il existe certains chevauchements mécaniques entre la rosacée et la maladie d'Alzheimer, qui peuvent expliquer l'association observée, bien que les liens pathogènes entre ces conditions soient encore peu claires", a commenté le Dr Egeberg, auteur de l’étude.

Avoir la rosacée ne signifie pas nécessairement que le patient va contracter une démence , a tempéré le médecin, mais son lien avec ce type de maladies pourrait orienter la science vers la recherche de nouveaux traitements.

Vidéo. La maladie d'Alzheimer en images.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité