Des vêtements de 14 grandes marques contaminés par des substances toxiques

Publicité
Publicité

Greenpeace, l'organisation non gouvernementale de défense de l'environnement, a publié un rapport inquiétant dénonçant la présence de substances chimiques nocives dans certains vêtements. Ces composés peuvent notamment nuire aux organes reproducteurs humains.

Pas moins de 14 grandes marques de textile sont épinglées. Parmi elles, on retrouve Adidas, H&M ou encore Converse, mais aussi des marques de luxe comme Ralph Lauren ou Calvin Klein.

Publicité

La contamination vient du détergent utilisé dans les pays producteurs de textile. Le nonylphénol, un perturbateur hormonal, qui menace le système de reproduction des organismes vivants et leur croissance. La propagation de ce poison se fait dans les eaux des pays industrialisés lors du lavage des vêtements incriminés, par les particuliers, le toxique étant véhiculé dans tout le système de retraitement des eaux usées.

A la suite de cette enquête, seules les marques de sport Puma et Nike se sont engagées à ne plus utiliser de substances toxiques lors de leurs processus de fabrication d'ici 2020.

Source: rapport de Greenpeace 'Dirty Laundry, Unravelling the corporate connections to toxic water pollution in China', juillet 2011.

A lire aussi:
- Tickets de caisse: les dangers du bisphénol S
- Santé: les destinations à risque

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité