Des traces de lait et d'oeufs dans notre vin ?

Publicité
Publicité

vins oeufs laits etiquettes Des protéines de lait et d'oeufs sont couramment ajoutées aux cuves de vin pendant la fabrication. Le but : que ces protéines "collent" le vin pour éliminer les résidus. Le problème : elles peuvent être responsables d'allergie chez le consommateur. Une nouvelle réglementation Européenne obligera désormais les vignerons à indiquer sur l'étiquetage la présence de "traces de lait" ou de "protéines d'oeuf" dans leur vin, à partir du 1er juillet 2012.
La nouvelle n'est pas bien accueillie par tout le monde. "Depuis 2000, on doit déjà mentionner la présence de sulfites dans une dizaine de langues. Ensuite on a ajouté le logo mentionnant le danger pour les femmes enceintes. On n'aura bientôt plus de place sur nos étiquettes !" a réagit Annick Groisy, négociante en vin Monmousseau (Francesoir.fr). Une solution reste tout de même possible : opter pour des colles non allergènes mais tolérées dans l'Union européenne (protéines de blé, de pois, collagène de poisson...).

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité