Des patchs à la nicotine pour soigner Parkinson ?

Publicité

Un traitement à la nicotine boosterait le cerveau et permettrait de soigner et prévenir les maladies neurologiques, selon le magazine américain Discover.

Publicité

Soigner des maladies neurologiques avec de la nicotine. La technique fait débat ! Pourtant c'est ce que prône un article du magazine américain Discover publié en mars 2014. Administrée sous forme de patch pendant au moins 8 mois, la nicotine aurait des effets bénéfiques sur le cerveau. Reprenant plusieurs études, le magazine explique qu'elle favorise la sécrétion de dopamine dans le striatum. Cette zone du cerveau est responsable de la motricité. Il souligne alors l'intérêt de la nicotinothérapie sur des maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson

Prévenir la maladie d'Alzheimer !
En 2008, une étude aurait démontré que la nicotine alimentaire boosterait la concentration et les capacités cérébrales. Un atout majeur pour aider à aider à prévenir les pathologies neurologiques comme la maladie d'Alzheimer ou la schizophrénie.

Publicité
La technique crée la controverse
Assimilée à la cigarette et sa dépendance, l'utilisation de la nicotine en médecine neurologique crée la controverse. Une idée reçue comme le souligne Discover . Plusieurs études auraient montré que ce n'est pas la nicotine qui est addictive mais son mélange avec d'autres substances présentes dans les cigarettes. Plus de recherches seraient actuellement en cours afin de fournir assez de preuves pour permettre la reconnaissance de ce traitement et sa mise en pratique officielle.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité