Des médicaments qui peuvent abîmer l'oesophage

Publicité

Par contact prolongé ou parce qu'ils provoquent des reflux, certains médicaments sont dangereux pour l'oesophage.

Publicité

Nécessaire pour transporter les aliments jusqu'à l'estomac, l'oesphage peut être endommagé par la prise de certains médicaments. Soit parce qu'ils irritent la muqueuse lors d'un contact prolongé ( médicament avalé avec trop peu d'eau, juste avant de s'allonger, médicaments trop gros, en forme de gélules). Soit parce qu'ils provoquent des reflux de l'estomac vers l'oesophage. Diverses lésions peuvent alors apparaître : ulcérations, inflammations...

Dans son édition de décembre, la revue médicale Prescrire précise que les médicaments favorisant ces lésions oesophagiennes sont les anti-infectieux (surtout les cyclines), les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS (ibuprofène par exemple)), les diphosphonates (prescrits notamment contre l'ostéoporose) et le dabigatran (un anticoagulant oral). Par ailleurs, les inhibiteurs calciques, dérivés nitrés, médicaments du diabète (exénatide et liraglutide), médicaments ayant un effet atropinique et la théophylline notamment "exposent à des reflux gastro-œsophagiens causant parfois des lésions de la partie basse de la muqueuse œsophagienne" précise la revue.

Publicité
Publicité
Pour prévenir ce risque , il est conseillé de prendre ces médicaments en position debout ou assise, de les avaler avec un grand verre d'eau et d'attendre au moins une demi-heure avant de s'allonger.
n>

En cas de lésions oesophagiennes, Prescrire conseille d'éviter le médicament en cause quand cela est possible et chercher un autre mode de prise pour éviter le risque.

Vidéo. Reflux gastro-oesophagiens : des symptômes au diagnostic



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité