Des cigarettes électroniques responsables d'empoisonnement

Publicité

Le New York Times rapporte que le liquide utilisé pour remplir les cigarettes électroniques peut être mortel. Aux Etats-Unis, plus de 1350 cas d'empoisonnements auraient été recensés en une année.

Publicité

La cigarette électronique est-elle un poison ? A en croire les informations révélées par le New York Times, nous aurions des raisons de nous en méfier. Selon le journal américain, le liquide nicotinique qu'elles contiennent peut être mortel. Il suffirait ainsi d'une seule cuillère pour tuer un enfant et moins d'une cuillère à soupe très concentrée pour tuer un adulte. En 2013, 1351 cas d'empoisonnements ont été rapportés au National Poison Data System, soit une augmentation de 300% par rapport à 2012. Parmi ces cas, 365 ont dû être hospitalisés. La plupart concernait des enfants qui touchaient ou avalaient les liquides contenus dans les petites fioles de couleur. Autre fait inquiétant : le journaliste Matt Richtel rapporte le cas d'une femme habitante du Kentucky qui a été admise à l'hôpital avec des problèmes cardiaques après que sa e-cigarette ait éclaté dans son lit, déversant le e-liquide, qui a ensuite été absorbé par la peau.

Des molécules toxiques pour le cerveau

Publicité
Le e-liquide contient des neurotoxines qui peuvent provoquer des nausées, lésions et aller jusqu'à la mort. Selon le New York Times, il serait beaucoup plus dangereux que le tabac car il est absorbé plus rapidement, même à faible concentration.

Les cigarettes françaises sont-elles dangereuses ?

En France, la vente des cigarettes électroniques est réglementée (interdite aux mineurs, emballage de sécurité pour les enfants, mises en garde graphiques, seuil maximum de 20 mg/l de nicotine), ce qui n'est pas le cas aux Etats-Unis actuellement. Mais il faut rester prudent avec les enfants. La FDA a de son côté annoncé qu'elle prendrait des mesures réglementaires. Quand ? On ne le sait pas encore.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité