Des chercheurs restaurent la croissance normale de souris naines

Publicité

Des chercheurs de l’Inserm à Nice ont réussi à relancer la croissance osseuse de souris atteintes d’achondroplasie, la forme de nanisme la plus connue.

Publicité

A l'aide de simples injections, l’équipe d’Elvire Gouze, responsable recherche à l’Inserm, a élaboré un traitement pour relancer la croissance osseuse de souris atteintes de nanisme. A l’origine de cette maladie de naissance ? La mutation du gène FGFR3 (Fibroblast Growth factor3) qui contient une protéine dont l’action sur la croissance des os, est perturbée. Dans leur analyse, les chercheurs ont administré 2 injections d’une solution reproduisant l’action de la protéine à des souris de 2 jours. L'opération a été répétée pendant 3 semaines. A l'arrivée, les souris ont grandi avec une taille normale et sans les complications provoquées par la pathologie comme la paralysie, les malformations de la colonne vertébrale ou les problèmes respiratoires. "Le traitement pourrait permettre par simple injection d'éviter la chirurgie chez des enfants atteints de la pathologie" explique Elvire Gouze. Reste à maintenant à savoir si le traitement pourra être adapté sur les humains. Les personnes atteintes de nanisme ne dépassent pas 135 cm à l’âge adulte.

Publicité
Source: Nanisme : une piste pour restaurer la croissance osseuse , Inserm, 18 septembre 2013.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité