Des antidouleurs responsables de crises cardiaques

Publicité

Les résultats d'une méta-analyse publiés dans le Lancet mettent en évidence les risques multipliés de crise cardiaque après la prise de certains médicaments contre la douleur, la fièvre et l'inflammation.

Publicité

ains coeur santé cardiovasculaire infarctus crise cardiaque© Fotolia Les médicaments accusés sont les AINS (ou Anti Inflammatoires Non Stéroidiens) c'est-à-dire par exemple l'ibuprofène*, le diclofénac** et les coxibs***. D'après l'analyse de l'Université d'Oxford portant sur 639 essais contrôlés randomisés soient plus de 350 000 participants, la prise d'AINS à dose élevée (2400mg d'ibuprofène/jour, 150mg de diclofénac/jour, 1000mg de naproxène/jour) et sur le long terme augmente le risque cardio-vasculaire. Précisément, les chercheurs notent que le risque d'accident vasculaire est majoré de 30% quand on prend des coxibs ou du diclofénac. Sur 1000 sujets prenant un de ces deux traitements pendant 1 an, 3 ont eu une accident vasculaire grave, 1 en est décédé. L'ibuprofène a été, lui, associé à de plus gros risques d'accidents coronariens graves. D'une manière générale, les scientifiques confirment que la prise d'AINS quelqu'ils soient double le risque d'insuffisance cardiaque et majore les complications gastro-intestinales (ulcères à l'estomac...). Néanmoins, malgré tous ces risques, il ne faut pas oublier que ces médicaments ont aussi de gros bénéfices. Il ne faut donc pas arrêter leur prise sans en parler à son médecin traitant.

*Pour exemple, l'ibuprofène entre dans la composition de : Advil ® , Anadvil ® et Rhinadvil ® , Antarène ® , Brufen ® , Cliptol ® , Intralgis ® , Nureflex ® et Nurofen ® , Solufen ® , Spedifen ® , Upfen ® , Vicks Rhume ® .

Publicité
**Pour exemple, le diclofénac entre dans la composition de : Voltarène ® , Xenid ® , Misoprostol ® .

***Pour exemple, le Celebrex ® fait partie des coxibs. Anciennement, il y avait le Vioxx ® mais il a été retiré du marché en 2004 à cause d'un trop grand risque de complications cardiovasculaires.

Source : The Lancet online May 30 2013 doi:10.1016/S0140-6736(13)60900-9. Vascular and upper gastrointestinal effects of non-steroidal anti-inflammatory drugs: meta-analyses of individual participant data from randomised trials.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité