Démission de Jean-Louis Borloo : de quoi souffre-t-il ?

Publicité

Jean-Louis Borloo a annoncé ce week-end qu'il mettait fin à ses fonctions et mandats politiques. Son état de santé ne lui permettrait plus d'assumer ses responsabilités.

Publicité

© abacapressDe quoi souffre Jean-Louis Borloo ? La question est dans tous les esprits depuis qu'il a annoncé ce week-end mettre un terme "à ses fonctions et mandats" politiques. Il quitte ainsi la présidence de l'Union démocrates et indépendants (UDI) et du Parti radical, ainsi que la présidence du groupe UDI à l'Assemblée nationale. "Je n'ai pas en l'état toute l'énergie nécessaire pour remplir complètement toutes mes responsabilités" a expliqué l'homme politique qui fête aujourd'hui ses 63 ans.

Hospitalisé en janvier pour une pneumonie aigue

Publicité
Fin janvier, Jean-Louis Borloo avait été hospitalisé pour une pneumonie lobaire aigue. La pneumonie est une maladie infectieuse des poumons plus ou moins sévère. Une pneumonie lobaire (qui affecte une partie d’un poumon, le lobe) dite "aiguë" est la forme la plus fréquente. Elle serait provoquée par la bactérie pneumocoque. Le traitement de ces pneumonies est à base de médicaments antibiotiques nécéssaires pour tuer les germes. L'évolution est généralement bonne. Elle peut néanmoins être plus compliquée si le patient a une santé fragile et qu'il souffre par ailleurs d'une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Une affection inflammatoire et progressive affectant les bronches qui entraîne une réduction des débits expiratoires dû au rétrécissement progressif des bronches et à l’épaississement de leur paroi. La capacité respiratoire des poumons est alors réduite. Dans plus de 80% des cas, la BPCO est causée par le tabac. On ne sait pas si Jean-Louis Borloo en est atteint mais il est fumeur depuis de nombreuses années.

"Pas de dégradation de son état de santé"

Après le départ de son chef, le parti de l'UDI se veut rassurant. " Jean-Louis Borloo a eu un problème de santé qui nécessite plusieurs semaines de convalescence. [...] Je rassure tout le monde, il n'y a pas de dégradation de son état de santé. Il y a un temps long pour se remettre en forme. Et j’espère que, d’ici quelque mois, il pourra à nouveau nous apporter son expertise, son expérience, dans des conditions qu’il définira lui-même", a commenté Yves Jégo, député UDI de Seine-et-Marne et proche de Jean-Louis Borloo, sur BFMTV. De nombreux acteurs politiques ont réagi sur les réseaux sociaux pour témoigner leur soutien et lui souhaiter un bon rétablissement.

> BPCO : êtes-vous à risque ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité