Demain, la viande rouge ne sera plus dangereuse pour le cœur ?

Publicité

Des scientifiques américains ont découvert le processus chimique qui fait que la consommation de viandes rouges peut favoriser les troubles cardiaques.

Publicité

Et si les graisses saturées présentes dans la viande rouge n’étaient pas les seules responsables de ces dangers pour le cœur ? On sait aujourd'hui que manger trop de viandes rouges conduit à l'accumulation de gras dans les artères. Quand celles-ci sont bouchées, elles se durcissent et ont plus de risques de rompre avec à la clé une crise cardiaque ou un AVC. Des scientifiques de l’Institut de recherche Lerner (Etats-Unis) ont découvert qu'après l'ingestion de viande rouge et de L-carnitine (nutriment présent en abondance dans cette viande), des bactéries de l'intestin génèrent un métabolite appelé gamma-butyrobétaïne qui contribue à l'athérosclérose (durcissement des artères).

Un traitement permettant de manger de la viande rouge sans risques

Publicité
Le taux de ce métabolite est 1000 fois plus élevé que celui de trimethylamine, un autre composé produit après l'ingestion de viande rouge à partir d'autres bactéries et qui participe aussi à l'encrassement des artères. "Ces résultats aident à identifier des cibles pour des thérapies permettant de bloquer ou d'empêcher le développement de la maladie cardiaque" a commenté le Dr Stanley Hazen, auteur principal des recherches. Le but final des chercheurs étant de permettre aux gastronomes de se faire plaisir en mangeant de la viande rouge tout en prenant moins de risques pour leur coeur.

Les travaux ont été publiés dans la revue scientifique Cell Metabolism .

Vidéo. Ce qui se passe dans le coeur lors d'une crise cardiaque :

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité