Décès de la fille d'Ingrid Chauvin : qu'est-ce que la mort subite du nourrisson ?

Publicité

Pour faire taire les rumeurs sur la mort de sa fille Jade, à l'âge de 5 mois, la comédienne Ingrid Chauvin a publié un message bouleversant sur son compte Facebook. Elle y explique que sa fille serait décédée de la mort subite du nourrisson. Medisite revient sur cette terrible épreuve.

Publicité

Contrairement à ce que certains médias annonçaient, la fille d'Ingrid Chauvin ne serait pas décédée d'un problème cardiaque. " Jade n'est pas partie suite à de nombreuses opérations du coeur ou par défaillance cardiaque, explique la comédienne dans la lettre publiée sur son compte Facebook. Son coeur demandait une réparation qui était prévue lorsqu'elle serait plus grande. Quarante-huit heures avant son départ encore, les médecins étaient confiants." Que s'est-il alors passé ? "À cette heure encore, aucune évidence, poursuit Ingrid Chauvin. La mort subite du nourrisson reste la plus probable, cela ne change en rien à ce que nous vivons aujourd'hui, si ce n'est peut-être la brutalité et les questions."

Que sait-on de la mort subite du nourrisson ?

Publicité
La mort subite du nourrisson (MSN) se définit comme le décès brutal, inattendu et inexpliqué d'un enfant jusque là en bonne santé ou qui ne présentait pas de symptômes laissant présager une issue rapidement fatale. La MSN reste la plus fréquente cause de mortalité de l'enfant entre l'âge de 1 mois et 1 an. Les MSN surviennent à 90% avant 6 mois, avec un pic autour de 2-4 mois, et plus souvent chez les petits garçons. Aucune cause certaine n'est associée à la mort subite du nourrisson. Plusieurs facteurs se conjugueraient à un moment donné pour aboutir au décès. Parmi ceux-ci : les infections virales et bactériennes, l'hyperthermie (élévation brutale de la température corporelle), le reflux gastro-oesophagien, les troubles de la régulation respiratoire (apnées), les troubles cardiaques, le tabagisme passif. Il n'est malheureusement pas possible aujourd'hui de prévenir de façon sûre la mort subite d'un nourrisson. Plusieurs recommandations sont néanmoins émises : mettre les nourrissons sur le dos pendant le sommeil, utiliser un matelas ferme, ne pas laisser dans le lit de l'enfant des objets mous (pas d'oreillers, de couvertures, de couettes, d'édredons, de peluches), ne pas fumer pendant la grossesse, éviter le "cododo" (quand la mère partage le lit de l'enfant), éviter l'hyperthermie (l'enfant doit être peu couvert pour dormir, la température de la chambre ne doit pas être trop élevée (19°c)), ne jamais donner de médicaments pour dormir au bébé, ne pas l'habituer à s'endormir avec le biberon.

Dans sa lettre, Ingrid Chauvin a remercié tous les gens qui lui ont témoigné leur soutien, l'équipe de l'hôpital Necker qui a suivi Jade, son mari Thierry Peythieu "un homme et un papa extraordinaire et exemplaire" et a adressé un dernier message à sa petite Jade : "A toi ma chérie, il n y a pas assez de mots, pas assez de temps dans 1 vie pour te dire à quel point je t 'aime."

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité