Décès de 17 personnes prenant un traitement de la schizophrénie

Publicité

17 personnes ayant pris le médicament neuroleptique Xeplion® pour soigner leur schizophrénie sont mortes, au Japon. Ce traitement disponible en France a été commercialisé sur l'archipel en novembre dernier.

Publicité

En 5 mois, 17 personnes ayant pris le médicament Xeplion® sont mortes d'infarctus du myocarde, d'embolies pulmonaires ou de suffocations sur l'archipel japonais. Les décès sont survenus environ 40 jours après l'injection du médicament. Fabriqué par l'Américain Johson&Johnson, ce traitement de la schizophrénie a été prescrit à 10700 personnes depuis sa mise sur le marché au Japon le 19 novembre 2013. Sans confirmé que le médicament était bien la cause de ces 17 décès, le fabricant a recommandé aux médecins d'utiliser le Xeplion® avec beaucoup de précaution, d'autant que la substance active - le palmitate de palipéridone - reste dans le corps pendant au moins 4 mois après avoir été injectée. Ils ne doivent pas prescrire le Xeplion® avec d'autres médicaments antipsychotiques comme on ne sait pas quels pourraient être les effets de cette combinaison.

Un médicament disponible en France

Publicité
En 2011, la firme Janssen-Cilag (laboratoire du groupe Johnson&Johnson) a obtenu une autorisation de mise sur le marché européenne de la palipéridone injectable à libération prolongée (Xeplion®), pour le traitement à long terme de la schizophrénie. La palipéridone n'est par contre pas disponible en France sous forme orale. Parmi les effets indésirables les plus souvent rapportés : insomnie, céphalée, anxiété, agitation, pris de poids, sensation de vertige, nausée, constipation.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité