Décédée suite à un lifting du postérieur

Publicité

Une Anglaise de 48 ans est décédée d'une infection généralisée à cause d'une opération ayant pour but de rajeunir et augmenter la taille de son fessier.

Publicité

© FotoliaVouloir à tout pris avoir de belles fesses peut s’avérer dangereux. Jane Kiiza, une Anglaise de 48 ans est décédée quelques jours après avoir subi un lifting brésilien. L’opération aurait provoqué une infection qui se serait généralisée dans le corps de la patiente. Plusieurs causes peuvent expliquer cette conséquence. Selon un chirurgien britannique interrogé par le journal Dailymail une intervention de ce genre peut amener des tissus adipeux dans les veines du cœur. "Plus on enlève la graisse du corps en une seule intervention, plus on traumatise le corps et on augmente les risques de problèmes".

Un lifting brésilien c’est quoi ?

Publicité
Publicité
Cette pratique, de plus en plus populaire sur le continent américain, consiste à prélever de la graisse des cuisses, de l’abdomen et des flancs pour la placer aux fesses. Cette opération permet de réduire le tour de taille et d’augment les courbes du postérieur afin d’avoir une morphologie en "8" comme certaines stars telles que Kim Kardashian, vedette de téléréalité américaine.
.

Vidéo. Risques et complications de la chirurgie esthétique



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité