Croiser ses doigts pour avoir moins mal ?

Publicité

Des scientifiques montrent que garder les doigts croisés peut modifier la perception de la douleur. Le geste permettrait d’influencer le cerveau.

Publicité

© FotoliaMaîtriser sa respiration, serrer les dents…Pour supporter la douleur, chacun a sa méthode. Les chercheurs de l’University College London (UCL) et de l’Université de Vérone expliquent que certains gestes, comme croiser les doigts, peuvent modifier la façon dont le cerveau perçoit cette sensation désagréable.

La posture modifie la sensation de douleur

Publicité
Publicité
Pour arriver à ce résultat, les scientifiques ont utilisé des plaquettes de chaleur pour évaluer la douleur des participants. La peau a été soumise à une alternance de chaud et de froid à des degrés inoffensifs entraînant une sensation de brûlure mais ne laissant aucune trace visible. Les volontaires se sont vus disposer ces trois plaquettes sous l’index, le majeur et l’annuaire. Résultats : le majeur s’est montré être le doigt le plus sensible. Cependant, la douleur des participants a disparu lorsqu’il était recouvert par l’index. Selon les chercheurs, c’est ce geste qui influence le cerveau dans sa façon de percevoir la douleur. Plus généralement, les scientifiques suggèrent que la posture d’une personne, selon l’endroit où elle a mal, peut modifier son ressenti.
La recherche pourrait permettre d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de douleur chronique.
ue.

L’étude a été publiée le 26 mars dans la revue scientifique Current Biology.

Vidéo. Ostéopathie: soulager les douleurs cervicales



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité