Courir va-t-il vous donner de l’arthrose ?

Publicité

Dans certains cas, le jogging peut augmenter le risque d’arthrose, notamment au niveau des genoux et des hanches selon une étude australienne. 

Publicité

© IstockLorsqu’elle est combinée à un taux élevé d’obésité, la course peut contribuer à un risque accru d’arthrite chez les jeunes, selon le Medibank Better Health Index, un institut de recherche australien.
Alors que cette maladie concerne généralement les personnes âgées, elle toucherait également selon les chercheurs les jeunes de 25 à 39 ans , notamment la génération Y (10-22 ans) dont le taux d’obésité a augmenté de 7,8 % et celui de la génération X (28-38 ans), dont le taux a augmenté de 6,1%, tous les deux depuis 2007.

En fait, les articulations de personnes en surpoids seraient sous pression lors d’exercices physiques impactants et répétitifs comme le jogging : "L'excès de poids inflige un stress supplémentaire aux articulations, ce qui peut conduire à des symptômes arthrosiques tels que la raideur dans les articulations, une plus grande sensibilité et un gonflement", a déclaré le Dr Linda Swan, à la tête de l’étude.

Publicité
La clé : une bonne posture pendant la course

"Bien que le sport ait un effet positif dans l'ensemble, l’effet secondaire aux lésions articulaires - surtout dans les genoux et les hanches – s’est avéré préoccupant et concernait en particulier les personnes sans formations techniques ou chaussures appropriées pour protéger et stabiliser les articulations ", a poursuivi la spécialiste.
Selon elle les cas d’arthrose ont augmenté depuis 2007 chez les jeunes en Australie, dont l’indice moyen d’IMC est de 29,31, et même de 30,66 pour la génération X, alors que celui de la population générale est de 27,30, et de 18,50 à 24,99 pour la génération X. En parallèle le nombre de joggeurs a augmenté de 14,3% à 34,5% de 2007 à 2015 et celui de personnes obèses de 23%.

Selon le Dr Vanessa Riz interrogée par le média Theage, le problème viendrait surtout d’une mauvaise posture pendant la course : " La plupart du temps on remarque de trop grandes enjambées, lors desquelles les gens effectuent des foulées loin devant et en se réceptionnant durement sur leurs talons [...]. Cela peut beaucoup impacter les hanches".

Vidéo. L'arthrose en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité