Connaissez-vous l'effet de cette épice sur le cerveau ?

Publicité

Des chercheurs allemands montrent les effets d'un composé présent dans le curcuma, sur le cerveau.

Publicité

Dans du riz, des pâtes, sur de la volaille... Le curcuma ( Curcuma longa ) est une épice qu'il serait bon d'utiliser plus souvent en cuisine. Une étude allemande publiée dans le journal Stem Cells Research and Therapy suggère qu'il pourrait réparer le cerveau lors de maladies neurodégénératives telles que l'Alzheimer. Les chercheurs ont injecté un de ses composants appelé "turmerone" chez des rats. Leurs cerveaux ont ensuite été analysés. Verdict : certaines parties associées à la croissance cellulaire nerveuse ont été plus actives après la perfusion.

Augmenter le développement de cellules souches

Publicité
Dans une deuxième partie de leurs recherches, les scientifiques ont fait baigner des cellules souches neurales de rongeurs dans différentes concentrations de turmérone. Ils ont alors observé que le composant était associé à un développement des cellules souches ce qui pourrait être bénéfique à la réparation des dommages causés par les maladies dégénératives. Les auteurs émettent néanmoins des réserves sur le risque d'induire une croissance cellulaire pouvant dégénérer sur le développement d'un cancer
Publicité
De nouvelles études sont de toute façon nécéssaires pour bien comprendre les effets de la turmérone sur le cerveau. Jusqu'ici, le curcuma est reconnu comme aliment santé pour sa teneur en curcumine, substance anticancer et anti-inflammatoire.
ire.

Vidéo. Les alicaments, c'est quoi ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité