Comment une piqûre de guêpe peut déclencher une crise cardiaque

Publicité

Outre la douleur et le risque d'allergie, une piqûre de guêpe peut déclencher une crise cardiaque chez certaines personnes. C'est ce qu'on appelle le "syndrome de Kounis".

Publicité

© FotoliaOn peut mourir d'une piqûre de guêpe, à la suite d'un choc anaphylactique c'est-à-dire d'une réaction allergique qui prive le cerveau d'oxygène. Mais pas seulement. Comme le rapporte le site anglais du Dailymail , une autre réaction moins connue peut être observée suite à une telle piqûre : un "syndrome de Kounis". Celui-ci peut toucher des personnes qui n'étaient pas allergiques aux piqûres de guêpes jusque là. Lors d'une piqûre, le corps libère normalement de l'histamine pour neutraliser la toxine. Avec ce syndrome, de trop grandes quantités d'histamine sont libérées ce qui contracte anormalement les vaisseaux sanguins et rétrécit les artères. Chez les personnes âgées qui présentent des plaques graisseuses dans les artères, ces contractions favorisent leur éclatement. Cela peut entraîner des caillots sanguins, des blocages et des crises cardiaques. Le risque est encore plus élevé en cas de stents.

Des symptômes à retardement

Publicité
Publicité
Selon une étude publiée en 2010 dans l' International Journal of Cardiology , le syndrome peut mettre deux semaines à se manifester. Le pharmacien Karol Pazik, cité par le site anglais, conseille aux personnes concernées par ces facteurs de risque d'être attentives aux réactions suivant une piqûre de guêpe comme un essoufflement, des maux de tête, une impression de confusion, une vision floue ou des nausées. Dans ce cas, il faut consulter un médecin sans attendre.
re.

Vidéo. Comment soulager une piqûre d'insecte



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité