Comment le vélo peut tuer votre sexualité !

Publicité

Des chercheurs californiens prouvent que trop pédaler est très mauvais pour la sexualité des hommes et des femmes. Surtout quand on utilise le traditionnel vélo.

Publicité

Pédaler un peu, d'accord. Pédaler beaucoup, attention ! Après avoir passé en revue plusieurs études menées ces dernières années, des chercheurs du centre de médecine sexuelle de San Diego (Californie, USA) attestent que le vélo peut vraiment nuire à la sexualité masculine et féminine. En cause : la selle. A force de pédaler, la selle réduit la quantité d'oxygène arrivant dans le pénis d'où des insensibilités génitales. Elle entrave aussi les bons mécanismes de l'érection en comprimant les nerfs. Pour les femmes, c'est un peu pareil. La selle comprime le périnée et réduit les sensations au niveau du plancher pelvien. A la clé : des douleurs, des engourdissements et une baisse des sensations au moment de l'acte sexuel.

Le vélo elliptique, c'est mieux !

Publicité
Quand ils ont présenté leurs observations lors du congrès annuel de la société internationale d'étude sur la sexualité féminine, les scientifiques de San Diego ont mis en avant les bienfaits du vélo elliptique, comparé au vélo traditionnel. Sur 9 femmes souffrant de compression du périnée à la suite d'une pratique intensive de vélo en salle de sport, les chercheurs ont noté une amélioration lors du passage au modèle elliptique. Sur celui-ci, il n'y pas de siège donc pas d'appui sur les zones génitales sensibles.

Lire aussi :

A noter : Si vous ne pouvez pas vous passer de votre vélo traditionnel, sachez qu'il est recommandé aux hommes de choisir des selles à nez raccourci ou fendues. Il est aussi conseillé de ne pas tenir son guidon en plaçant ses mains trop bas.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité