Comment évaluer un sourire sincère

Publicité

D'après des chercheurs suisses, un sourire sincère se caractérise par la contraction de trois types de muscles du visage.

Publicité

sourire, sincère, étude, psychologieMoqueur, ironique ou vraiment sympathique ? Selon les chercheurs de l'université de Genève (Suisse) un sourire sincère requiert une combinaison de contractions musculaires bien précises. Ils ont demandé à 31 jeunes d'évaluer des sourires à partir de vidéos de 2 secondes. En tout, 19 sourires différents ont été diffusés. Ceux qui ont été jugés les plus sincères sont ceux dont le degré de crispation était le plus fort. Mais sur quelles parties du visage exactement ?

Les trois muscles sollicités quand le sourire est sincère :
Les muscles orbiculaires : De forme ronde ce sont ceux qui se trouvent à chaque extrémité de nos paupières et qui donnent de petites rides quand on plisse les yeux.
Les muscles corrugateurs : Ils se trouvent le long de l'arcade sourcilière
Les muscles zygomatiques : Situés dans la joue, ils s'étendent jusqu'aux coins de la bouche.

Publicité
Imiter l'autre pour le comprendre
Pour mieux comprendre l'interprétation d'un sourire, les chercheurs ont reproduit l'expérience avec un électromyographe. Un appareil qui mesure les courants électriques provoqués par la contraction de certains muscles. Ils ont observé que ceux qui reçoivent un sourire ont tendance à légèrement crisper le visage aussi. "Autrement dit, nous reproduisons le sourire que nous voyons pour l'associer à un état émotionnel que nous connaissons, afin de mieux le comprendre" ont conclu les scientifiques.

Source : The Perception and Mimicry of Facial Movements Predict Judgments of Smile Authenticity, Plos One , 11 juin 2014

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité