Collyres génériques : attention aux effets secondaires !

Attention aux effets secondaires que peuvent provoquer certains médicaments oculaires, notamment leurs formes génériques, a mis en garde le Pr Marc Labetoulle lors d'une conférence de presse de la Société française d’ophtalmologie.

Publicité
Publicité

© FotoliaSi les collyres soignent de nombreuses pathologies oculaires, ils ne sont pas dénués de risque, comme l'a rappelé le Pr Marc Labetoulle de l'hôpital Bicêtre, lors d'une conférence de presse de la Société française d'ophtalmologie.

Réclamer la mention "non substituable"

Si les collyres génériques doivent avoir la même composition qualitative et quantitative que les originaux, "les excipients sont variables, et dans le domaine des collyres, ces modifications de composition peuvent être responsables de perte d’efficacité et d’effets indésirables" a-t-il ainsi rappelé. D'après ses propos relatés par le site Egora, si des effets indésirables se manifestent, il faut repasser au médicament princeps et demander au prescripteur de préciser la mention "ns" pour "non substituable" sur l'ordonnance.

Publicité

VIDEO. Lentilles de contact : les bonnes pratiques pour prendre soin de vos yeux

Publicité

Par ailleurs, pour les patients qui souffrent d'allergie peu sévères, le spécialiste recommande de privilégier les traitements locaux aux systémiques pour réduire les risques d'effets secondaires. "Chez les allergiques, comme dans toutes les maladies oculaires chroniques, il faut privilégier les collyres sans conservateurs", ajoute-t-il. Enfin, "les collyres corticoïdes sont à réserver aux formes sévères car ils peuvent avoir des effets secondaires délétères en cas de cures prolongées ou récurrentes".

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité