Cholestérol et statines : on nous mentirait sur toute la ligne !

Publicité
Publicité

cholestérol statine Après avoir passé en revue les études démontrant les dangers cardiovasculaires du cholestérol et les essais cliniques menés sur les statines (marché médicamenteux brassant pas moins de 25 milliards de dollars !), le Pr Philippe Even, président de l'Institut Necker et pneumologue, annonce que finalement rien dans la littérature scientifique ne prouve l’existence d’un lien entre le niveau de cholestérol et l’athérosclérose. De même, l'usage des statines (première famille de médicaments anticholestérol prescrite à millions de Français) ne servirait essentiellement qu'à l'enrichissement financier des laboratoires. C'est dit ! Le Pr Even n'est en fait pas le seul à être parvenu à ces conclusions. Plusieurs médecins dans le monde défendent également cette théorie. Interviewé par Le Nouvel Obs, le Dr Michel de Lorgeril, chercheur au CNRS, explique que la peur du cholestérol repose sur "une suite quasi ininterrompue de messages orchestrés par une propagande intensive devenue de plus en plus sophistiquée avec le temps". Comme il explique sur son blog "le coupable, si coupable il y avait, ne serait pas le cholestérol mais certaines lipoprotéines ; et ça change totalement le raisonnement. Car les lipoprotéines sont des énormes structures multimoléculaires qui contiennent des associations de lipides et de protéines [...]. Certes une accumulation de lipoprotéines anormales dans le sang ou dans des tissus spécifiques peut constituer des maladies [...] ( mais ) aucune donnée scientifique sérieuse ne permet de dire actuellement quelles sont les substances altérées réellement pathogènes."
Quels sont les dangers des statines ?
Nous avions interrogé le Dr de Lorgeril sur les risques liés à la prise de statines, en 2010. Sur l'Alzheimer, il nous disait que "de nombreux patients se plaignent d’altérations cognitives". Sur le cancer, "au vu des 40 dernières années de recherches sur les lipides, on peut dire que pratiquement tous les traitements contre le cholestérol augmentent le risque de cancer". Il confirmait également des troubles de la vue et une augmentation de DMLA chez les patients sous statines. Enfin, les douleurs musculaires, un effet indésirable qui peut paraître bénin dans la majorité des cas "mais dont les conséquences sur le pronostic à long terme sont considérables".
Pourquoi les statines sont toujours en vente ?
"Ces médicaments coûtent chaque année plus d’un milliard d’euros à l’Assurance Maladie. Vous imaginez ce que cela peut représenter pour l’industrie pharmaceutique ! Les fabricants financent et conduisent eux-mêmes dans la majorité des cas les essais cliniques qui, de façon totalement biaisée, démontrent les effets protecteurs de ces médicaments. De la même façon, les industriels minimisent les effets indésirables. C’est pourquoi on ne connaît pas vraiment leur ampleur. Ce qui est toutefois admis aujourd’hui, c’est que ces médicaments n’ont pas d’effet sur l’espérance de vie", répond le Dr de Lorgeril.

Publicité
Lire l'intégralité de l'interview du Dr Lorgeril par Medisite.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité