Chikungunya et dengue : 27 départements sous surveillance renforcée

Publicité

Ce n'est parce que l'été est fini que les moustiques sont partis. Un arrêté gouvernemental annonce que 7 nouveaux départements ont été mis sous surveillance renforcée pour risque de chikungunya et de dengue portant à 27 le nombre de départements où le moustique tigre risque de sévir.

Publicité

Le moustique tigre n'arrête pas de gagner du terrain dans l'Hexagone. Le 20 novembre dernier, un arrêté du gouvernement a annoncé l'ajout de 7 nouveaux départements à risque de chikungunya et dengue portant en tout à 27 le nombre de départements sous surveillance renforcée.

6 cas autochtones dans le Gard

Publicité
Selon l'Institut de veille sanitaire 127 cas importés et 6 cas autochtones (Gard) de dengue ont été confirmés ainsi que 30 cas de Chikungunya entre le 1er mai et le 30 novembre 2015 en métropole. En tout le moustique tigre est implanté et actif dans 8 régions
Publicité
Les départements sous haute surveillance : Vendée, Gironde, Lot-et-Garonne, Haute-Garonne, Tarn, Aude, Pyrénées-Orientales, Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes, Alpes -De-Haute-Provence, Vaucluse, Drome, Ardèche, Isère, Rhône, Saône-et-Loire, Ain, Bas-Rhin, Dordogne, Landes, Lot, Pyrénées Atlantiques, Tarn-et-Garonne, Val-de-Marne.
rne.

Vidéo. Chikungunya, dengue : comment fonctionnent les virus dans l'organisme ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité