Chaussures : les 6 substances qui pourraient brûler vos pieds

Chaussures : les 6 substances qui pourraient brûler vos pieds©AdobeStock

De nombreuses personnes se retrouvent avec d'étranges symptômes après avoir porté leurs chaussures neuves. Découvrez quelles sont les substances chimiques qui provoquent ces désagréments.

Publicité
Publicité

Dans leur dernière édition, le magazine 60 millions de consommateurs alerte sur des substances chimiques qui se trouvent dans nos chaussures sans même qu'on ne le sache. Ces allergènes peuvent provoquer de l'eczéma de contact, réaction qui survient sur différentes parties du pied, des chevilles ou des jambes.

Un composant interdit depuis 2008

Brûlures, douleurs épouvantables, démangeaisons, plaques rouges... Des réactions désagréables dont les consommateurs pourraient se passer. Déjà en 2008, les allergologues Européens ont constaté une épidémie d'eczéma de contact provoquée par des chaussures et des canapés neufs en cuir, importés de Chine pour la plupart. La substance responsable de ces réactions s'est avéré être le diméthylfumarate (DMF ou DMf) , un agent antimoisissures que l'on retrouve dans le cuir. A partir d'une certaine concentration, le DMF génère un eczéma toxique de contact. En décembre 2008, il fut interdit.

Diminution des réclamations

Publicité

Toutefois, les plaintes dues aux allergènes présents dans les chaussures ne cessent de diminuer. Laurent Lebrin, directeur qualité de l'enseigne La Halle , affirme dans 60 millions de consommateurs avoir reçu plusieurs témoignages d'allergies liées à des chaussures pour enfants vendues au sein de l'enseigne. Leur nombre s'élevait à 49 en 2015, 39 en 2016 et depuis le début de l'année 2017, l'enseigne en a recensé seulement 20. Une baisse qu'il explique par un assainissement progressif chez les fabricants de matières premières en raison d'une concurrence toujours plus rude.

Les allergènes responsables

- Le chrome VI est l'allergène le plus fréquent. Les techniques de tannage les plus courantes aujourd'hui utilisent toutes des produits chimiques qui forment du chrome VI lors de leur mélange. Sa limite réglementaire ne doit pas dépasser 3 mg par kilo de cuir.
- Le nickel est un métal que l'on retrouve dans les parties métalliques des chaussures (boules de sandales, fermeture en zip, oeillets à lacets...)
- Le formaldéhyde est un agent de conservation que l'on retrouve également dans les agents de tannage puis dans le cuir de la chaussure.
- Les thiurames provoquent des allergies au caoutchouc synthétique. Les dermatoses au caoutchouc sont fréquentes. On peut parfois trouver du latex dans certaines chaussures, mais ce cas est beaucoup plus rare.
- Certaines colles néoprènes contiennent de la résine formaldéhyde paratertiaire butylphénol. Ces colles sont utilisées pour la fabrication de chaussures en cuir. Les allergies qu'elles provoquent concernent surtout les professionnels (fabricants ou cordonniers).
- Les teintures noires sont des dérivés de la phénylènediamine. Un allergène que l'on retrouve dans les chaussures en synthétique, en caoutchouc et en cuir.

Les semelles que l'on ajoute à l'intérieur des chaussures contiennent également un certain nombre de produits chimiques pouvant être à l'origine de nombreuses réactions cutanées.

Publicité

Vidéo. Les allergies

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité