Cette position sexuelle est dangereuse pour vous messieurs !

Publicité

Une étude brésilienne portant sur la fracture du pénis révèle la position la plus à risque pour les hommes.

Publicité

Avant de vous lancer dans de nouvelles positions coquines pour pimenter vos ébats, lisez ceci. D'après une étude brésilienne publiée dans le journal Advances in Urology et relayée par le Mirror, certaines majorent réellement le risque de fracture du pénis. Selon les dossiers médicaux analysés par les auteurs, la plus à risque serait celle de l'Andromaque c'est-à-dire quand la femme est assise sur son partenaire. "Notre hypothèse est que, lorsque la femme est au-dessus, elle contrôle le mouvement avec l'ensemble de son poids corporel reposant sur le pénis en érection, sans être capable de l'interrompre quand le pénis subit une mauvaise pénétration parce que le mal et la douleurs sont généralement mineurs pour la femme alors qu'ils sont majeurs pour le pénis" ont expliqué les auteurs. A l'inverse, "quand l'homme est sur sa partenaire, il contrôle le mouvement et a de meilleures chances d'arrêter la pénétration s'il sent une douleur".

Mais le pénis n'a pas d'os ?

Publicité
Certes mais sa manipulation intense ou un faux mouvement lors du coït peuvent entraîner une rupture de l’albuginée, l’enveloppe qui entoure le pénis et qui devient rigide lors de l’érection. Le nombre de ces fractures serait sous-estimé, de nombreuses personnes se refusant à consulter pour des raisons de pudeur.

Vidéo. Quand l'érection ne fonctionne plus

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité