Cette huile pour faire frire les aliments qui est bénéfique pour la santé

Publicité

Si vous aimez faire frire vos aliments, choisissez l’huile qui aura au moins l’avantage d’optimiser leurs qualités nutritionnelles. Des chercheurs ont mené une étude pour découvrir laquelle est la plus appropriée.

Publicité

© FotoliaLa cuisson des aliments est tout un art, encore plus lorsqu’il s’agit de préserver au maximum leurs qualités nutritionnelles et éviter la formation de composant cancérogène. S’il est souvent déconseillé de faire cuire des légumes en friture pour cette raison, des chercheurs de l’université de Grenade ont découvert quelle huile privilégier : l’huile d’olive vierge. Leur étude publiée dans le "Food Chemistry magazine" montre qu’une cuisson avec cette dernière renforce la capacité anti-oxydante et la quantité des phénoliques, un composé présent naturellement dans les légumes crus.

Ces nutriments sont connus pour leurs bienfaits puisqu’ils empêcheraient la formation de pathologies dégénératives chroniques comme le cancer, le diabète ou la dégénérescence maculaire. L’objectif des chercheurs était de déterminer l’effet de diverses méthodes de cuisson sur les composés phénoliques présents dans les légumes consommés dans le régime méditerranéen (pomme de terre, potiron, tomate et l'aubergine). "Ce type d'antioxydants peut être modifié au cours de la transformation des aliments, leur concentration peut augmenter ou diminuer", expliquent les chercheurs.

Publicité
L'huile d'olive pour un meilleur transfert de la chaleur

Ils ont conçu une expérience dans laquelle ils ont cuisiné 120 grammes de pomme de terre de citrouille, de tomate et d’aubergine en friture avec de l’huile d’olive, dans de l’eau bouillante ou dans un mélange d’eau et d’huile d’olive. Les résultats ont montré que l'utilisation de l’huile d’olive pour faire frire ces légumes a permis d’augmenter leur teneur en qualité nutritionnelle tout réduisant leur humidité, tandis que cela n'a pas été observé dans d'autres modes de cuisson. La raison ? L’huile d’olive enrichit mieux les légumes en phénol

Publicité
"L’huile d’olive comme un moyen de transfert de chaleur augmente la quantité de composés phénoliques dans les végétaux, à l'opposé d'autres modes de cuisson comme l’ébullition, où le transfert de chaleur se fait par l'eau", explique le Pr Cristina Samaniego Sánchez, qui précise néanmoins que toutes les méthodes de cuisson ont augmenté la capacité antioxydante de chaque légume. Attention cependant, car les chercheurs rappellent l’inconvénient de l’huile d’olive : très grasse, elle augmente aussi la quantité de calories présente dans les aliments.
ents.

Vidéo L’alimentation permet-elle de freiner le vieillissement ?


Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité