Cette activité agréable pourrait réduire le risque d’Alzheimer

Cette activité agréable pourrait réduire le risque d’Alzheimer©Istock

Une activité bien connue du nord de l’Europe, qui permet de dilater les vaisseaux sanguins, baisserait le risque de maladie d’Alzheimer selon une étude finlandaise. 

Publicité
Publicité

Le risque de démence, notamment de la maladie d’Alzheimer, pourrait être réduit à l’aide d’une activité nordique bien connue : le sauna, selon une étude de l’université de Finlande orientale, dirigée par le professeur Jari Laukkanen.

Publicité

Un effet similaire sur les maladies cardiovasculaires

Selon leurs résultats, la petite cabine en bois, qui peut atteindre les 100°c de chaleur sèche, permet de dilater les vaisseaux sanguins et d’améliorer la circulation sanguine et la pression artérielle. Elle aurait donc un effet bénéfique sur le risque de démence mais aussi sur les problèmes cardiaques, comme l'avaient d'ailleurs précédemment démontré les mêmes chercheurs.

Pour conduire cette étude, les chercheurs ont suivi 2 215 hommes d’âge moyen pendant vingt ans. Selon eux, quatre à sept séances par semaine de sauna réduiraient le risque d’Alzheimer et de démence de 66%, en comparaison d'une fois par semaine. Deux à trois visites par semaine le baisseraient de 20%. Aujourd'hui, 900 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer en France.

Vidéo. La crise cardiaque en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité