Cet antidouleur serait efficace contre les troubles de la mémoire

Publicité

La recherche médicale vient de marquer une nouvelle étape concernant la lutte contre les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Publicité

© IstockL’acide méfénamique, un anti-inflammatoire non stéroïdien prescrit en cas de douleurs légères à modérées comme les maux de tête ou les règles douloureuses, serait efficace pour réduire les effets de la maladie d’Alzheimer, notamment la perte de mémoire.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’université de Manchester ont observé lors d’une étude des souris génétiquement modifiées pour développer Alzheimer.
Sur 20 souris, 10 devaient recevoir de l’acide méfénamique pendant un mois, l’autre moitié un placebo.
Résultat : chez les souris réellement traitées, les chercheurs ont noté une inversion complète de la perte de mémoire.

Publicité
Il diminue l’inflammation du cerveau

"Il y a des preuves expérimentales qui suggèrent très fortement que l’inflammation dans le cerveau empire la maladie d’Alzheimer", a indiqué David Brough, l’auteur principal de l’étude. Or, l’acide injecté a eu pour effet de diminuer l’inflammation dans l’encéphale.

Les chercheurs attendent la deuxième phase du test, sur l’homme cette fois-ci, pour confirmer l’intérêt d’un tel traitement. A noter tout de même, les effets secondaires de l’acide méfénamique : nausées, diarrhées, vertiges et insuffisance cardiaque.

Vidéo. La maladie d'Alzheimer en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité