Cet antidiabétique augmenterait de 63% le risque de cancer de la vessie

Publicité

Une étude canadienne vient de confirmer un risque de cancer de la vessie augmenté de 63% pour les personnes prenant un traitement antidiabétique particulier.

Publicité

Depuis 2011, la Pioglitazone était soupçonnée d'augmenter le risque de cancer de la vessie. Récemment une étude canadienne vient de confirmer ce risque. Autrefois vendue sous le nom de Actos® et Competact® cette molécule utilisée dans les traitements antidiabétiques avait été interdite à la commercialisation en France par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dès l'apparition du moindre soupçon. En revanche, elle continue d'être vendue dans le reste de l'Europe.

Aucun risque pour l'Avandia®

Publicité
Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 145 800 patients atteints de diabète de type 2 prenant le médicament en cause ainsi que l'Avandia® (Rosiglitazone). En tenant compte des facteurs comme l'âge, le sexe, les habitudes alimentaires l’alcool et le tabac, les chercheurs ont noté une augmentation de 63% du risque de cancer de la vessie chez les personnes prenant la Pioglitazone pour un traitement longue durée et à forte dose. En revanche pour l'Avandia® aucun risque n'a été rapporté.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité