Un nouvel aliment sur la liste de ceux qui protègent votre cerveau contre Alzheimer

Un nouvel aliment sur la liste de ceux qui protègent votre cerveau contre Alzheimer©Istock

Le champignon aurait la capactié de protéger les neurones et de baisser les risques de maladies neurodégénératives, selon une étude malaisienne.

Publicité

Epinards, saumon, chocolat...ces aliments ont la réputation d’aider à prévenir la maladie d’Alzheimer. Une étude de l'Université de Malaya (Malaisie) vient d’en désigner un nouveau : le champignon, lorsqu’il est comestible ou médicinal bien-sûr . Ses composés bioactifs pourraient jouer un rôle dans la réduction ou le retard de la neurodégénérescence selon les chercheurs.

En aidant la croissance nerveuse dans le cerveau, les champignons pourraient le préserver des maladies liées à l’âge. Cela protégerait en effet des stimuli neurotoxiques tel que l’inflammation qui, en favorisant l’hypertension artérielle, peuvent contribuer à l’apparition de pathologies chroniques comme les maladies neurodégénératives (démence, maladie d’Alzheimer...).

Publicité

Pour aboutir à cette conclusion, les scientifiques ont étudié l’impact de 11 champignons différents sur des souris ou des rats. Résultat : ceux-ci augmentaient la production du facteur de croissance nerveuse "NGF", une molécule impliqués dans la régulation de la croissance, le maintien, la prolifération et la survie de certaines cellules nerveuses dans le cerveau. Cela pourrait protéger les neurones des substances chimiques qui causent la mort cellulaire.

Le "Cordyceps" empêche la perte de mémoire

Parmi les différents champignons :
Le "Cordyceps" : empêche la mort des cellules neuronales et la perte de mémoire grâce à ses effets antioxydants et anti-inflammatoire,
Le "Lion's Mane" : a des effets positifs sur la déficience cognitive légère,
Le "Reishi" : améliore les capacités cognitives et la longévité.

"Très peu d'études se sont concentrées sur les aliments qui peuvent être bénéfiques pour les maladies neurodégénératives", explique le Dr Sampath Parthasarathy, rédacteur en chef du Journal of Medicinal Food , de l’université de Floride. "L'étude actuelle pourrait stimuler l'identification de plus de matériaux alimentaires neuroprotecteurs."

Vidéo. La maldie d'Alzheimer en images

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité