Ces médicaments connus seraient efficaces contre le cancer

Publicité

Un ingrédient se trouvant dans les médicaments antiacides pourrait aider à stopper la croissance des tumeurs, selon des chercheurs américains. 

Publicité

© FotoliaSelon une étude de l’Université de Washington (St Louis - Etats-Unis), l’ingrédient principal des médicaments antiacides : les nanoparticules de carbonate de calcium, pourrait stopper la croissance tumorale.

Les cellules cancéreuses rendent en effet les cellules environnantes plus acides afin de se propager, "les métastases sont fortement liées au pH d’une tumeur" a déclaré le Dr Avik Som, auteur principal de l’étude. "Pour qu’une cellule cancéreuse sorte de la matrice extracellulaire, l’une des méthodes est de diminuer le pH" a ajouté le scientifique.
Les nanoparticules pourraient ainsi modifier le pH des cellules malades, selon l’étude, de moins acide à plus alcalin.

Publicité
Un solvant qui empêche les nanoparticules de grandir

Les chercheurs ont créé un solvant en albumine qui empêche les nanoparticules de carbonate de calcium de grandir, ce qui leur permet d’être injecter dans le corps par voie intraveineuse. Pour rassurer, les chercheurs expliquent qu'injecter du carbonate de calicum dans le corps ne comprorte pas de danger puisque notre corps en assimile déjà naturellement. Il se transforme en dioxyde de carbone qui sera expiré par les poumons, tandis que le calcium est incorporé par les os.

Après injection quotidiennesur des souris chaque jour, la tumeur a cessé de croître (mais à repris dès l’arrêt des injections).

Prochaines étapes : déterminer la dose exacte pour empêcher la prolifération des métastases, affiner le ciblage des tumeurs, et déterminer si le traitement peut être pris en même temps qu’une chimiothérapie.

Vidéo. Le cancer de la prostate

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité