Ces mauvaises habitudes seraient des signes de perfectionnisme

Publicité

Se ronger les ongles, se gratter la peau ou se toucher les cheveux ne serait pas synonyme de stress ou d’anxiété mais plutôt de perfectionnisme, selon une étude canadienne. 

Publicité

© FotoliaVous vous rongez souvent les ongles ? Vous ne pouvez vous empêcher de toucher vos cheveux ou de vous gratter la peau ? Ces comportements répétitifs ne seraient pas dus à de la nervosité ou à de l’anxiété comme on l’a longtemps pensé mais seraient plutôt des signes de perfectionnisme.

Ennui, frustration, stress à l’origine

Publicité
Les chercheurs ont étudié le comportement de 48 personnes dont la moitié souffrait de comportements répétitifs. Les participants ont réalisé quatre activités provoquant des sentiments différents : stress, détente, frustration et ennui. Résultat : les volontaires souffrant de comportements répétitifs se sont montrés plus aptes à recommencer lorsqu’ils se trouvaient dans des situations d’ennui ou de frustration mais pas dans la phase de relaxation. Le stress n’est donc pas le seul sentiment responsable de ces gestes
Publicité
"Nous croyons que les personnes souffrant de ce type de comportements peuvent être des perfectionnistes, c’est-à-dire qu’ils sont incapables de se détendre et d’effectuer une tâche à un rythme normal", explique le Pr Kieron O’Connor de l’Université de Montréal et auteur de l’étude. Ces personnes seraient donc plus impatientes et mécontentes de ne pas arriver à réaliser leurs objectifs. Elles auraient également tendance à s’ennuyer davantage. "Bien que ces comportements induisent une détresse importante, ils montrent une envie d’arriver à un certain résultat", ajoute le chercheur O’Connor.
an>

L’étude a été publiée dans la revue scientifique Journal of Behaviour Therapy and Experimental Psychiatry .

Vidéo. Les huiles essentielles relaxantes



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité