Ces marques où l’origine de la viande reste inconnue

Publicité

Au total, on ne connaît pas l'origine de 54% des produits à base de viande vendus dans la grande distribution selon l'enquête de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir

Publicité

Après le scandale sur la nature (cheval) de la viande en 2013, scandale sur l’origine. Du 25 janvier au 1er février 2016, l’association de consommateurs UFCQue Choisir a passé au scanner les étiquetages de 245 aliments transformés à base de viande de bœuf, porc, poulet de 13 grandes marques nationales ainsi que de 7 représentants de la grande distribution.

Résultat : on ne connaît pas la provenance (pays d’origine) de 30% des viandes de bœuf, 57% des viandes de porc, et 74% de la viande de poulet de ces aliments de consommation courante. L’association épingle en particulier les saucisses de Strasbourg, sur l’emballage desquelles trois-quarts des marques omettent d’indiquer l’origine, les nuggets de poulets, (62% de provenance inconnue), les charcuteries de volaille (87%), et les sandwiches au jambon (92% !).

Publicité
Daunat®, Père Dodu® et Sodébo® épinglés

Alors que Findus®, Le Gaulois®, Charal® et Marie® se classent parmi les bons élèves, Daunat®, Père Dodu® et Sodébo® figurent au dernier rang , selon l’association.
Côté distributeurs 0% de mentions d’origine sur la viande de porc chez Casino® et Leader Price® et sur la viande de poulet chez Auchan®, Carrefour® et Casino®. En revanche au rayon bœuf, 100% des origines sont étiquetées chez Intermarché®, Carrefour® et Système U®.
L'association souligne en outre le bon comportement d'Intermarché® chez qui l'origine des produits est renseignées à 84%.

"Au vu de l’échec patent de l’autorégulation et alors que les Parlementaires Européens doivent prochainement se prononcer sur une résolution pour l’étiquetage, l’UFC-Que Choisir soucieuse que soit instaurée la transparence due et réclamée par 70% des consommateurs européens, exhorte les Parlementaires Européens à voter largement en faveur de la traçabilité pour accroître la pression sur la Commission, et la Commission à adopter (enfin !) une réglementation sur l’étiquetage obligatoire de l’origine nationale dans les produits transformés", a déclaré l'association sur son site.

Vidéo. La viande rouge est cancérogène selon l'OMS

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité