Ces aliments qui vous rendent plus à risque de cancer

Ces aliments qui vous rendent plus à risque de cancer
Publicité

Des chercheurs appellent à revoir les doses recommandées d'acide folique et de ne conseiller une supplémentation qu'en cas de déficience avérée, en raison de l'impact de ce nutriment sur le système immunitaire. 

Publicité

Pour booster son système immunitaire, l'apport en différents nutriments issu d'une alimentation variée est nécessaire. Seulement, il est aussi recommandé de ne pas dépasser les doses journalières, au risque d'obtenir les effets inverses. Des chercheurs de la Tufts University aux États-Unis ont par exemple découvert qu'un apport trop élevé en acide folique (aussi appelé vitamine B9) provoquerait une réduction des défenses du système immunitaire.

Un phénomène qui entraînerait à son tour une plus grande sensibilité aux maladies comme les infections virales et le cancer. Dans leur étude publiée dans le Journal of Nutritional Biochemistry, les scientifiques ont déterminé comment cet excès provoque des changements défavorables dans le système immunitaire. Leur expérience sur des souris a montré que l'acide folique rendait moins efficaces les cellules NK, un type particulier de cellule immunitaire dont le rôle est d'identifier les cellules infectées à "attaquer".

Publicité

Eviter les compléments alimentaires, sauf en cas médical

Or, ces cellules sont primordiales pour les personnes âgées dont le système immunitaire est naturellement plus vulnérable. Certains groupes de populations sont ainsi plus risque d'obtenir des excès de folate. Outre les personnes âgées, la vitamine B9 est conseillée chez les femmes enceintes en plus grande quantité que les doses journalières recommandées (600 microgrammes par jour contre 200 microgrammes) pour prévenir les malformations congénitales.

Publicité
Les chercheurs estiment donc que ces doses journalières recommandées par les spécialistes devraient être réévaluées selon les contextes. Mais le risque ne concerne pas seulement ce type de population puisque l'acide folique est souvent vendu comme complément alimentaire alors qu'il est rare de souffrir d'une déficience. Le nutriment est en effet apporté naturellement par de nombreux aliments, dont le foie gras, les légumes verts et feuillus, les haricots, les œufs ou encore les noix.

Vidéo. L’alimentation permet-elle de freiner le vieillissement ?


Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité