Certains antidouleurs liés à des risques de troubles cardiaques

Publicité

La prise fréquente de certains antalgiques pourrait entraîner des troubles cardiaques dangereux, rapporte une étude britannique .

Publicité

Attention à votre coeur si vous prenez des antidouleurs ! Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l'ibuprofène et l'aspirine pourraient entraîner des troubles cardiaques. Pour le savoir, les chercheurs ont étudié pendant 13 ans, les cas de 8 423 personnes de plus de 50 ans. Tous ont été séparé en deux groupes. Ceux qui prennent des AINS régulièrement et ceux qui n'en prennent pas. Résultat? A la fin de l'étude 857 participants âgés en moyenne de 68,5 ans étaient atteints de fibrillation auriculaire. Cette anomalie cardiaque peut causer des accidents vasculaires cérébraux, des accélérations ou ralentissements du cœur voire même d'insuffisance cardiaque.

76% de risque en plus d'avoir un trouble cardiaque
Les chercheurs ont souligné une augmentation de 76% de risque de fibrillation auriculaire liée à la prise régulière d'AINS par rapport à une utilisation rare. Plus de recherches sont actuellement en cours afin de mieux comprendre ce lien de cause à effets.

Publicité
Source : Non-steroidal anti-inflammatory drugs and the risk of atrial fibrillation: a population-based follow-up study, British Journal Medical , 8 avril 2014

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité