Ce tout petit légume réduirait le risque de maladies cardiaques

Ce tout petit légume réduirait le risque de maladies cardiaques©Fotolia

Un minuscule légume aurait un effet bénéfique sur les taux de cholestérol et permettrait de réduire le risque d’infarctus et d’accident vasculaire cérébral (AVC). 

Publicité
Publicité

Elles sont si petites et pourtant si bonnes. Les micro-pousses sont des semences de légumes ou d’herbes comestibles récoltées lorsqu’elles sont immatures, à seulement une ou deux semaines. Des chercheurs du Centre de Recherche sur la Nutrition Humaine de Beltsville (Etats-Unis) se sont particulièrement intéressés aux micro-pousses de chou rouge et leur ont découvert des propriétés étonnantes : en consommer pourrait réduire le risque de maladies cardio-vasculaires telles que les infarctus ou les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Publicité

Les micro-pousses de chou rouge abaissent le cholestérol

D’où vient un tel avantage ? Des nutriments dont les micro-pousses sont gorgées. Leur teneur en vitamines et bêta-carotène peut en effet être 40 fois supérieure à celle des feuilles du légume mature , rappelle un communiqué du site Medical News Today. C’est pourquoi les micro-pousses étaient déjà soupçonnées d’avoir un effet positif sur les taux de cholestérol et, par conséquence, sur le risque de maladies cardiovasculaires. Dans une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, les chercheurs ont montré qu’ un régime supplémenté en micro-pousses de chou rouge permettait de perdre du poids et de réduire les taux de cholestérol LDL (aussi appelé "mauvais" cholestérol) . Et ce même si le régime initial est riche en graisse. "Ces données suggèrent que les micro-pousses peuvent moduler la prise de poids et le métabolisme du cholestérol et pourraient protéger contre les maladies cardiovasculaires en prévenant l’hypercholestérolémie", concluent les scientifiques dans leur publication.

Cholestérol et maladies cardiovasculaires : un lien encore peu clair

Mais pour le moment, cette expérience n’a été réalisée que sur des souris. L’effet d’un tel régime n’a donc pas été montré chez l’homme. Seconde ombre au tableau : aucun lien de cause à effet entre le taux de cholestérol LDL et athérosclérose (formation d’une plaque de lipides dans les artères, mise en cause dans la survenue des maladies cardiovasculaires) n’a à ce jour été clairement établi par les scientifiques et cette question reste largement controversée au sein de la communauté médicale. Mais dans tous les cas, les hautes teneurs en nutriments et le goût prononcé et original des micro-pousses de chou rouge constituent de bons arguments pour découvrir un nouveau légume santé.

Vidéo. Graines germées : mode d'emploi

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité