L'accident que vous risquez si vous vous retenez d’éternuer

Fermer votre bouche et bloquer vos narines pendant l'éternuement pourrait s'avérer très risqué! Un homme de 34 ans s'est perforé le sinus en utilisant cette technique.

Publicité
Publicité

© Adobe StockDes chercheurs de l'Université de Leicester au Royaume-Uni ont étudié le cas d'un homme ayant subi une perforation du sinus après avoir bloqué son éternuement.

Des bruits de craquement inquiétants

Un homme de 34 ans, en bonne santé, s'est présenté aux urgences avec des difficultés à déglutir et une extinction progressive de la voix après avoir éternué de façon énergique. Il a décrit une sensation de claquement dans son cou et un gonflement de celui-ci après qu'il ait essayé d'arrêter l'éternuement en pinçant son nez et en tenant sa bouche fermée. Lorsqu'il a été admis aux urgences, le patient n'avait pas d'antécédents médicaux particuliers, ne présentait pas de fièvre, ni de signes de détresse respiratoire. Après examen, l'équipe médicale a pu constater un gonflement et une sensibilité sur le côté droit de sa région cervicale. Les urgentistes ont également entendu des craquements au niveau de son cou et jusqu'à sa cage thoracique. Ces bruits montrent que les bulles d'air ont pénétré dans les tissus profonds et dans les muscles de la poitrine, ce qui est mauvais signe. Intrigués, les professionnels de santé ont souhaité approfondir les examens. Les résultats ont montré que, comme prévu, l'homme avait des bulles d'air situées à des endroits où il ne devrait pas y en avoir. Son sinus était perforé à cause de l'augmentation de la pression du pharynx. Ce cas rare porte le nom de perforation pharyngée spontanée.

Publicité

"Une manœuvre dangereuse qui devrait être évitée"

L'homme a été transporté directement à l'hôpital à cause du risque de complication élevé. Il a ensuite été nourri au tube et a reçu des antibiotiques par voie intraveineuse. Au total, il a passé sept jours à l'hôpital avant que son gonflement et son inconfort disparaissent. Les auteurs de l'étude, qui se sont penchés sur le cas de cet homme, ont expliqué : "Une perforation pharyngée spontanée peut survenir, mais elle est relativement rare" avant d'ajouter "éternuer en bloquant les narines et la bouche est une manœuvre dangereuse et devrait être évitée".

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité