Ce que la barbe d'un homme révèle de sa personnalité

Une étude menée par la société américaine de sondages Qualtrics crée la polémique et révèle un portrait psychologique peu flatteur des hommes qui portent la barbe. 

Publicité
Publicité

Voilà une étude qui risque de ne pas plaire aux hommes qui portent la barbe. Deux sondages menés par Qualtrics, une entreprise d'enquête américaine pour le commerce se sont intéressés au portrait psychologique des hommes qui portent la barbe. Selon les résultats, la barbe serait liées à une personnalité hostile, énervée et portée par un plus grand nombre d'hommes, peu importe leur origine et leur religion, qui ont tendance à être infidèles à leur femmes.

45% des hommes avec de la barbe se sont déjà battus

Publicité
Pour en arriver à cette conclusion, les experts ont demandé à 500 hommes américains âgés entre 18 et 72 ans certains avec de la barbe et d'autres non de répondre s'ils étaient d'accord ou non avec une série d'affirmations sexistes, hostiles et en rapport avec l'infidélité. Résultat ? Les hommes portant une barbe ont répondu plus souvent être d'accord avec ces affirmations que ceux qui n'en portent pas.

Dans une seconde étape, 45% des hommes avec de la barbe ont déclaré s'être déjà battus contre seulement 20% pour les non porteurs de barbe. Selon les chercheurs, le fait de se laisser pousser "la barbe pourrait trahir une personnalité qui souhaite affirmer sa domination par sa virilité et son côté masculin". Une hypothèse qui ne peut en rien être confirmée étant donné le peu de personnes interrogées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité