Ce médicament pourrait ralentir le déclin cognitif

Publicité

En étudiant les effets d'un médicament déjà existant sur le cerveau, des chercheurs américains ont découvert qu'il pourrait aider les neurones en déclin à mieux fonctionner.

Publicité

© FotoliaEt si la solution contre le déclin cognitif existait déjà ? Ce phénomène qui survient avec l'âge est provoqué par la mort des neurones et entraîne des symptômes comme la perte de mémoire ou le manque de discernement. Selon les chercheurs des universités de Rockefeller et d'Icahn School (Etats-Unis), le Riluzole®, un médicament déjà utilisé contre la maladie de Charcot pourrait aider les neurones en déclin à fonctionner correctement.

Riluzole® : efficace contre Alzheimer ?

Publicité
Au cours d'une étude, les scientifiques ont comparé l'évolution du déclin cognitif entre des rats âgés de 10 mois (ce qui correspond à un âge avancé chez les humains) traités au Riluzole® et d'autres sans aucun traitement. Résultat ? Au bout de 17 semaines, le groupe d'étude a constaté que les rats ayant reçu le médicament avaient une meilleure mémoire que les autres.

Dans leur étude, les chercheurs expliquent que le médicament fournit du glutamate au cerveau. Cet élément chimique dont les neurones ont besoin pour communiquer manque en cas de déclin cognitif. Seul problème, à trop forte dose, le glutamate entraîne aussi un dérèglement du fonctionnement des neurones. Plus de recherches se poursuivent maintenant afin de savoir si le Riluzole® pourrait être utilisé chez les patients atteints d'une forme légère de la maladie d'Alzheimer.

Vidéo : La maladie d'Alzheimer en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité