Ce médicament est inutile si vous avez mal au dos

Ce médicament est inutile si vous avez mal au dos©iStock

Un médicament habituellement pris contre le mal de dos ne serait que rarement efficace et augmenterait le risque de souffrir de troubles digestifs. Etes-vous concerné ?

Publicité
Publicité

Pour faire passer votre mal de dos, vous êtes plutôt paracétamol ou anti-inflammatoire ? Selon des chercheurs en pharmacologie et en santé des muscles et des os du George Institute for Global Health (en Australie), les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ne seraient pas indiqués contre les douleurs du dos et apporteraient plus d’effets négatifs que de bénéfices.

Publicité

Les AINS inefficaces dans cinq cas de mal de dos sur six

Dans leur étude, publiée dans le journal BMJ, les chercheurs expliquent avoir épluché 35 études réunissant plus de 6 000 personnes utilisant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’ibuprofène. Selon eux, seul un participant sur six prenant un AINS contre le mal de dos observait une réduction de la douleur . Pire, les personnes prenant ce type de médicament étaient 2,5 fois plus à risque de souffrir de problèmes gastro-intestinaux tels que des saignements ou des ulcères d’estomac.

Prévention et exercice physique

Faut-il plutôt se tourner vers le paracétamol ? Rien n’est moins sûr car, comme le rappellent les auteurs de l’étude, cette molécule serait inefficace contre le mal de dos. La solution résiderait plutôt dans la prévention et dans la pratique régulière d’une activité physique : "en premier lieu, nous devons nous concentrer davantage sur la prévention des maux de dos. Nous savons aussi que les programmes d’éducation et d’exercice physique peuvent considérablement réduire le risque de développer une douleur lombaire", soulignent les chercheurs dans un communiqué du George Institute.

Vidéo. Mal de dos : la lombalgie en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité