Ce médicament augmente les risques de mort par arrêt cardiaque

Ce médicament augmente les risques de mort par arrêt cardiaque ©Adobe Stock

Des chercheurs canadiens alertent sur un type de médicament qui augmente de 215% le risque d'une maladie pouvant entraîner un arrêt cardiaque.

Publicité
Publicité

Si vous souffrez de problèmes pulmonaires attention aux opioïdes ! Une nouvelle étude canadienne met en garde contre un risque augmenté d'arrêt cardiaque chez les personnes à qui l'ont vient de prescrire ce type de médicament dans le cadre d'une bronchopneumopathie (BPCO).

Publicité

215% de risque cardiaques en plus

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs du St Michael's Hospital (Canada) ont recencé les données médicales de plus de 130 000 patients âgés de plus de 66 ans atteints de BPCO. "70% des patients prennent des opioïdes ce qui est un niveau très élevé", notent les scientifiques. Ils sont généralement prescrits pour soulager les douleurs provoquées par la maladie aux muscles, aux os, aux articulations mais aussi soulager les mauvaises toux qui entravent la respiration.

En comparant leurs résultats, les chercheurs rapportent une corrélation entre la prise récente de ce type de médicament et une augmentation de 215% d'un risque de maladie des artères coronaires pouvant entraîner des problèmes cardiaques. Les opïoides sont connus pour augmenter l'oxygène dans le sang et le dioxyde de carbone pouvant être néfastes pour le coeur mais à quel point ?. Pour répondre à cette question les chercheurs espèrent continuer à faire plus de recherches afin d'évaluer la balance bénéfice/risque de ce traitement dans le cadre d'une BPCO.

Vidéo. Le pneumothorax en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité