Ce cocktail de nutriments qui préserve la santé de notre cerveau

Publicité

Bien que des études ont déjà établi que les suppléments de vitamine B peuvent aider à ralentir le déclin mental chez les personnes âgées avec des problèmes de mémoire, des chercheurs ont trouvé que des niveaux élevés d'acides gras oméga-3 dans le corps pourraient augmenter ses effets.

Publicité

© jupiterimagesSi la santé cognitive passait avant tout par l'alimentation ? Une équipe internationale de chercheur le prouve une nouvelle fois en mettant au point un cocktail de nutriments capable de booster le cerveau pour éviter son déclin cognitif. Une thérapie utile pour les personnes âgées fréquemment en proie à une déficience cognitive légère, lorsque la fonction du cerveau est en dessous de ce qui est normalement attendu pour l'âge d'une personne, mais pas assez importante pour interférer avec la vie quotidienne.

Bien que ce type de trouble cognitif ne soit pas grave en soi, il peut fréquemment progresser pour devenir de la démence s'il n'est pas traité. Les chercheurs ont fait appel à 250 personnes dans cette situation et leur ont fait passer un test pour mesurer leur connaissance et un test sanguin pour déterminer le niveau d'acide gras oméga-3, que l'on trouve en grande quantité dans les poissons gras. Les patients ont été divisés en deux groupes et ont reçu un supplément de vitamine B ou une pilule placebo pendant deux ans.

Une possible thérapie contre Alzheimer

"Nous avions déjà constaté que la vitamine B est en mesure de ralentir l'atrophie du cerveau et la baisse de mémoire. Cela a été le plus efficace pour ceux qui avaient des taux sanguins moyens d'homocystéine, un acide aminé lié à la vitamine B qui peut être toxique pour le cerveau. Nous avons constaté qu'il y avait un lien entre le niveau d'oméga-3, l'homocystéine et le niveau d'atrophie du cerveau. Nous voulions savoir si les omégas-3 et la vitamine B peuvent interagir pour prévenir le déclin cognitif", explique Dr Celeste de Jager, auteur de l'étude.

Après cette période, leur performance cognitive a été mesurée et les résultats ont été comparés aux résultats de référence. Les chercheurs ont constaté que le supplément de vitamine B n'avait pas d'effet pour les personnes avec un faible niveau d'oméga-3. Mais pour ceux avec une forte base d'oméga-3, elle a été très efficace dans la prévention du déclin cognitif. "Ce résultat vient compléter notre conclusion que les vitamines B ralentissent l'atrophie cérébrale chez ceux qui ont un bon niveau d'oméga-3 pour commencer", expliquent les chercheurs.

Publicité
La prochaine étape de la recherche sera de voir si ce cocktail de nutriment peut ralentir la progression d'une déficience cognitive légère en maladie d'Alzheimer. Pour l'instant, cette piste enthousiasmante s'adresse uniquement aux personnes possédant naturellement un niveau élevé d'oméga-3. Mais les chercheurs espèrent que chez les personnes âgées, une combinaison d'huile de poisson, pour les omégas-3, et de vitamine B (pommes de terre, bananes, lentilles) peut d'ores et déjà les aider à améliorer leurs pensées et leur mémoire.

Vidéo La maladie d'Alzheimer

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité